Dossiers ESN et ICT décembre 2022

ESN en France : bilan 2022 et classement des perspectives 2023

Le secteur des ESN en France a connu une croissance supérieure à celle anticipée en 2022 et restera encore très dynamique en 2023, selon Numeum. Dans son étude semestrielle, dévoilée le 15 décembre, portant sur le bilan 2022 et le classement des perspectives 2023 du secteur, l’organisation professionnelle estime le marché du numérique a progressé de 7,5% en 2022 à 60,9 milliards d’euros.

C’est 0,1% de mieux que les 7,4% anticipés lors de sa précédente étude semestrielle sur le secteur des ESN et ICT.

  • Le marché des ESN a progressé de 5,1% à 31,9 milliards d’euros
  • Celui des éditeurs de logiciels et des plateformes cloud de 11,3% à 21,6 milliards d’euros
  • Celui des sociétés d’ingénierie et de conseil en technologie de 7,4% à 7,4 milliards d’euros
croissance ESN

Les leviers de croissance du marché des ESN

Les cinq principaux leviers de croissance du secteur ont été :

  • Le Cloud – Conseil et intégration des systèmes : un marché de 15,3 milliards d’euros avec +24,5% de croissance en 2022) : les clouds verticalisés, la collaboration globalisée, la généralisation des approches containers, modernisation et transformation apps/infra…
  • La transformation digitale : un marché de 7,6 milliards d’euros avec +10,2% de croissance en 2022): comme l’expérience client, le e-commerce, la dématérialisation…
  • L’IoT : un marché de 5,9 milliards d’euros avec +19,1% de croissance en 2022 : le développement de nouvelles solutions avec la 5G et l’edge computing…
  • La sécurité : un marché de 3,3 milliards d’euros avec +11,3% de croissance en 2021 : avec une croissance des investissements et de l’externalisation pour parer à la recrudescence des risques, des attaques…
  • Le big data : un marché de 2,3 milliards d’euros avec +22,1% de croissance en 2022 : la collecte et l’usage de la donnée pour faire évoluer les business-models, développer de nouveaux services…

Le recrutement en ESN : le nerf de la guerre

Après 34 000 créations nettes d’emplois salariés dans le secteur en 2021, les recrutements restent orientés à la hausse pour 66% des répondants au deuxième semestre 2022. De fait, la guerre des talents continue de faire rage et incitent les entreprises à redoubler d’efforts pour fidéliser leurs salariés. Parmi les moyens de fidélisations les plus prisés :

  • Le télétravail : mis en place par 72% des ESN
  • Plus de formation : 64%
  • L’inscription dans des plans de carrière spécifiques : 52%

Les ESN recherchent avant tout des cadres des métiers du développement informatique (4 offres d’emploi sur 10). Les métiers de l’informatique industrielle et technique et ceux du big data affichent la progression la plus forte en termes d’offres d’emploi au premier semestre 2022 par rapport au premier semestre 2021.

« Les chiffres de 2022 ne sont pas encore finalisés, mais nous nous attendons à avoir un chiffre record de 40 000 ou plus » . Godefroy de Bentzeman constate des évolutions sur le marché du travail, « Nos clients ont plus recruté chez nous qu’à une certaine époque ». Il observe par ailleurs « des débauchages d’experts européens par des sociétés américaines ». Une tendance accentuée par le recours au télétravail. Sur ce dernier point, Véronique Torner, vice-présidente de Numeum, remarque que « cela dynamise les régions ».

Dans les ESN, le taux de turnover se situerait entre 17 et 25%, ce qui est énorme et a pour conséquence « une hausse des salaires sans augmentation de la valeur et des compétences », note Godefroy de Bentzmann.

Quel est l’impact de la situation économique ?

L’impact de la situation économique a été assez modéré jusqu’à présent tant sur les ESN que sur les clients : seulement 32% des entreprises du numérique ont ressenti un impact cette année et 31% en anticipent un l’année prochaine. Et si les près de 62% des DSI ont ressenti un impact en 2022, il reste faible ou modéré pour 81% d’entre eux. Mais pour 83% des dirigeants du secteur numérique, l’ampleur de l’impact sera plus fort en 2023.

marché des ESN

Quelles priorités pour les ESN en 2023 ?

L’irruption sur le devant de la scène de la thématique du numérique responsable reste un élément marquant de l’année. En effet, 93% des DSI déclarent réaliser des appels d’offres avec des critères RSE et 76% des entreprises du numérique ont répondu à au moins un appel d’offre incluant des critères RSE. Un quart des DSI (28%) déclarent avoir des projets IT venant soutenir les enjeux RSE « métier » de leur entreprise et 57% en auront en 2023.

« La problématique RSE va s’accélérer en 2023 », reconnait Véronique Torner en soulignant « la pression des jeunes recrues au sein de nos entreprises ».

ESN et RSE

Les perspectives du marché des ESN en 2023

Pas de quoi s’inquiéter, mais la croissance du marché du numérique devrait être légèrement freinée en 2023 selon Numeum. Elle atteindra 5,9% pour afficher un revenu de 64,5 Md€. L’association constate néanmoins la volonté des DSI de continuer à investir dans certains domaines comme la cybersécurité, le big data et l’expérience client.

Les ESN devraient progresser de 3,7%, les éditeurs et plateformes cloud de 9,4% et les activités de conseil en technologies de 5,6%.

Du côté des DSI, on anticipe majoritairement (55%) des budgets en hausse. Un tiers des répondants tablent sur une stabilisation de leur budget et 11% une baisse. Leurs principaux sujets de préoccupation sont :

  • La sécurité du système d’information, pour 62% des DSI
  • L’analyse des données : 49%
  • L’amélioration de l’expérience client : 43%
budget ESN

Ce ralentissement, Numeum le constate aussi sur le carnet de commandes et sur le taux d’occupation en retrait d’une année sur l’autre. Pour expliquer cette frilosité, Godefroy de Bentzemann, co-président de Numeum, souligne « les effets liés à la guerre en Ukraine et l’inflation ont un impact en 2022 et il sera plus fort en 2023 ».

Le dynamisme des ESN malgré tout

Si les perspectives sont moins bonnes, Numeum reste confiant dans le dynamisme de la transformation numérique des ESN. « Il n’y a pas d’arbitrage sur le numérique », glisse Benoit Darde, administrateur de Numeum et associé chez Wavestone. La mise en place d’outils digitaux (comme un logiciel ERP) dédiés à l’optimisation des process internes fait parti de la clé pour réussir sa transformation numérique.

Pilotez votre ESN ou société de conseils
rapidement et efficacement

    Recevez les news & bonnes pratiques

    ESN, société de conseil ou d'ingénierie :
    restez informé des nouveautés et bonnes pratiques de votre secteur !
    En cliquant, vous acceptez notre politique de confidentialité.