Simstream Photo de Gaël Marronnier avec Gaël Marronnier, PDG de Simstream

 

BoondManager : Pourriez-vous présenter en quelques mots l’activité de Simstream ?

Gaël Marronnier : Créée en 2000, la société Simstream est un cabinet de conseil fournissant des projets de réseaux et sécurité informatique dans des environnements complexes.

En matière d’Expertise sécurité, nous assistons nos clients dans la gestion du risque dans le respect des exigences fonctionnelles du métier. Simstream a également développé une forte compétence en Stratégie IT, assistant les DSI des clients grands comptes dans la définition de leur rôle et la structuration de leur SI. Dans les domaines Réseaux et Systèmes, nous assistons nos clients dans la conception, l’intégration, l’installation et l’exploitation de leurs systèmes et réseaux (Telecoms, Datacenters- Cloud computing et Communication unifiées). Nous avons également développé SAM (Simstream Alert Manager), un outil permettant de gérer toutes sortes d’événements générés par les systèmes de gestion des infrastructures et les outils de supervision. Développé à l’origine pour les datacenters dans le milieu bancaire, il vise à fiabiliser le processus d’escalade et réduire les coûts d’exploitation en environnement sensible. Nous sommes notamment certifiés ISO 27000.

Nos clients proviennent de nombreux secteurs d’activité, notamment assuranciel et bancaire, des secteurs des transports ferroviaires et urbains, ou encore des télécoms et de l’industrie pétrolière.

Basé en France et à Dubaï, Simstream a livré au fil des ans un nombre croissant de projets à l’international, avec une forte expertise dans les marchés africains et plus récemment au Moyen-Orient.

La société emploie une cinquantaine de collaborateurs en France et à l’étranger.

 

BM : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser BoondManager chez Simstream ?

G.M. :  Au départ, nous utilisions Excel, ce qui n’était pas du tout satisfaisant, et nous perdions beaucoup de temps. En 2006, notre CA est devenu plus conséquent, et nous avons opté pour un premier ERP qui n’était pas dédié à la prestation intellectuelle, mais nous permettait de lier les RH, les feuilles de temps, et la facturation. Cet outil était d’une complexité extrême pour nos métiers de l’ingénierie et du conseil. De plus, ce n’était pas un outil cloud, et nous avions des coûts d’acquisition et de maintenance trop importants. En parallèle, nous utilisions Sugar CRM pour la gestion de la prospection et de la clientèle.

En 2013, nous avons cherché un ERP avec des fonctionnalités moins étendues, taillé pour les services que nous proposons, et qui intégrait également les fonctions d’un CRM. C’est ce que nous avons trouvé avec Boond, qui à ma connaissance n’a pas son pareil sur le marché à l’heure actuelle. Deux ans après, je reste très content de mon choix.

 

BM : Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans BoondManager ?

G.M. : J’apprécie particulièrement les fonctionnalités de facturation et recueil d’information auprès des collaborateurs, ce qui constitue une part importante des tâches qui se doivent d’être automatisées et qui sont surtout sources d’ennuis potentiels lorsque tout cela est mal géré ou sans outil adéquat.

Ne pas avoir BoondManager nous obligerait à disposer d’une équipe administrative plus étoffée et ferait perdre du temps aux collaborateurs. Autrement dit, BoondManager me fait gagner de l’argent, car je n’ai besoin que d’une seule personne pour toute la facturation du groupe et les collaborateurs peuvent consacrer toute leur énergie aux affaires.

 

BM : Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans BoondManager ?

G.M. :  La partie CRM prospection n’est pas, selon nous, encore au niveau d’un outil comme Sugar CRM, qui permet notamment de lancer de façon intégrée des campagnes de marketing. Je n’ai pas le sentiment de retrouver toute la richesse fonctionnelle d’un outil CRM dédié. Mais peut-être que nous ne maîtrisons pas ou nous n’exploitons pas bien toutes les fonctionnalités du CRM de BoondManager ?

 

BM : Quelle est votre opinion concernant vos relations avec l’équipe de BoondManager, que ce soit aussi bien au niveau commercial qu’au niveau technique ?

G.M. : Au niveau commercial, j’ai traité directement avec Anthony et nous avons de très bonnes relations, même si nous n’avons jamais eu l’occasion de nous rencontrer du fait de la distance qui sépare Dubaï de la France. Au niveau technique, nous avons pris BoondManager tel qu’il est et nous n’avons pas eu besoin de développement spécifique. Nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière. Donc, de ce côté aussi, tout va bien.

 

LinkedInViadeoEmail