Jean-Gabriel Chevé, dirigeant de Telitem

avec Jean-Gabriel Chevé, dirigeant de Telitem

BoondManager : Pourriez-vous présenter en quelques mots l’activité de Telitem ?

Jean-Gabriel Chevé : Telitem est née en 2014 et a été fondée autour d’une idée forte : répondre à des problématiques technologiques de l’ensemble de la chaîne de l’information, dans les domaines des télécommunications (Télécoms, Réseaux et Multimédias), de l’IT et des systèmes embarqués. Le nom « Telitem » vient de la convergence de ces trois domaines (TELecom+IT+EMbarqués).

Nos experts et consultants accompagnent nos clients pour les aider à relever leurs défis technologiques dans ces domaines.

À titre d’exemple, dans le domaine des systèmes embarqués, nous avons travaillé pendant 18 mois sur un projet d’agrégation de capteurs sur une plateforme sans système d’exploitation, donc avec des contraintes temps réel très fortes.

Dans le monde des télécoms, nous avons réalisé des développements monétiques sur carte à puce.

Dans l’IT, nous avons actuellement un architecte qui travaille sur la refonte d’un outil back et front office en Java/JavaScript.

Nos clients sont principalement des grands comptes provenant des secteurs des télécoms, de l’industrie et des services.

Aujourd’hui, Telitem rassemble 17 collaborateurs. Nous sommes basés à Rennes à 2 minutes à pied de la French Tech. Nous avons à cœur d’avoir le sens de l’humain. Notre approche client est avant tout qualitative. La recherche du profit à tout prix n’est pas notre priorité. Nous sommes d’ailleurs assez sélectifs dans nos recrutements, soucieux de conserver cette culture d’entreprise.

BM : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser BoondManager ?

J-G. C : Nous avons eu la volonté de simplifier les processus dès le démarrage de l’entreprise. Pour cette raison, nous avons décidé d’écarter Excel, qui est certes un magnifique outil, mais peut générer pas mal d’erreurs.

Quelques mois avant le lancement de TELITEM, j’ai réalisé une petite étude comparative des solutions métier du marché. Boond, s’est très vite imposé. D’abord parce que son coût est très abordable, avec un rapport qualité/prix imbattable. Ensuite, parce qu’au sein d’un seul outil, qui plus est en ligne et donc disponible sur n’importe quel terminal connecté, BoondManager permet de bâtir et d’exploiter un système d’information spécifique aux ESN à la fois fiable, réactif et facile d’utilisation.

Nous ne regrettons vraiment pas d’avoir fait ce choix dès le départ. Au démarrage, les ESN font souvent l’erreur de considérer qu’Excel peut suffire. Puis, après un certain temps, elles ressentent le besoin de disposer d’un outil plus adapté, et doivent faire face à des coûts de transformation qui auraient pu être évités.

BM : Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans BoondManager ?

J-G. C : J’apprécie que BoondManager soit à la fois un outil très simple d’utilisation et très rapide pour les collaborateurs et les ingénieurs d’affaires, et soit pour le manager un outil de gestion d’entreprise riche, très puissant et très fin avec pléthore de paramétrages possibles.

BM : Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans BoondManager ?

J-G. C Je vais répondre humblement à cette question, car je n’ai pas encore découvert la nouvelle version, pleine de nouveautés.

Ce qui pourrait être amélioré est de l’ordre du détail. Ce serait bien de disposer d’un historique de l’envoi des factures par mail.

Côté reporting, les graphiques ne sont peut-être pas aussi riches et paramétrables que ce que la solution le permet dans son ensemble.

BM : Quelle est votre opinion concernant vos relations avec l’équipe de BoondManager, que ce soit aussi bien au niveau commercial qu’au niveau technique ?

J-G. C : Pour être honnête, l’équipe technique, je ne la connais pas. Je sais seulement qu’ils sont bretons comme nous, sauf qu’ils sont installés dans le Far West (à Brest… rires).

La relation avec l’équipe commerciale est au top !

Chez Boond, tout le monde connait le métier. C’est un vrai plaisir d’utiliser un outil aussi performant et d’avoir affaire à des interlocuteurs réactifs et sympathiques.

Je conseille à tous de faire une journée de formation sur votre site, cela vous permettra d’optimiser votre outil et de rencontrer un interlocuteur de Boond.

 

Crédit photo : Photo / Telitem