Arnaud Muller

Par Arnaud Muller, Directeur Associé chez CMG Consulting Group (CMG Conseil | CMG Advisory | AMO Conseil)

 

Bonjour Arnaud, pourriez-vous présenter CMG Consulting Group ?

A.M : CMG Consulting Group est un acteur majeur du conseil métier spécialisé, présent à Paris, mais aussi au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne, en Irlande, en Pologne, au Royaume-Uni et au Portugal où nous venons d’ouvrir deux bureaux. Nous  intervenons à 80% dans le secteur Banque / Assurance et à 20% dans le secteur Immobilier.

Il a été créé fin 2006, avec notre première structure CMG Conseil, qui adressait 3 expertises de niche :

  • Les risques de marché.
  • La comptabilisation des opérations de marché.
  • Le crédit aux particuliers (immo et conso)

À partir de ces 3 expertises, le cabinet s’est développé plus globalement sur les risques et activités de marché, sur le conseil en directions financières et sur la Banque Digitale (banque de détail, produits et distribution bancaire), puis s’est lancé dans les Paiements et le Cash Management et dans l’Assurance.

Après la création de CMG Conseil, nous avons créé une deuxième société, début 2011 : CMG Advisory. Elle avait vocation à intervenir sur les métiers des directions financières, du contrôle interne et de la conformité, et ce quel que soit le secteur d’activité : Banque , Assurance, Immobilier…

En 2018, le groupe s’est réorganisé autour d’une holding CMG Consulting Group, détentrice à 100% de ses filiales CMG Conseil et CMG Advisory qui a regroupé toutes les fonctions transverses & support pour laisser à ses sociétés opérationnelles le delivery et le développement commercial.

L’ensemble a pour point commun un positionnement en Conseil Métier Spécialisé, qui regroupe :

  • Le conseil en organisation, pour 10% du CA.
  • L’assistance opérationnelle et le conseil métier, pour 30% du CA.
  • La gestion de projets, pour 60% du CA.

Cette nouvelle organisation nous a permis de faire de la croissance externe. C’est ainsi que nous avons fait l’acquisition, à l’été 2019, de la société AMO Conseil, spécialiste de la gestion de projet métier en Immobilier, qui était utilisatrice de BoondManager depuis plus de 2 ans. 

 

Dans quel contexte avez-vous choisi d’utiliser BoondManager chez CMG Consulting Group ?

A.M : Depuis le début de notre activité, nous avons toujours développé nous-mêmes nos outils de travail sur des plateformes open source PHP / MySQL. Ces outils ont tenu le coup pendant presque 14 ans, tout en montrant de plus en plus de limites. Notamment dans notre capacité à aller jusqu’au bout de l’industrialisation Front / Back de nos processus métier.

Ajouté à cela un coût de maintenance de plus en plus important au fur et à mesure où les technologies sur lesquelles nous travaillions devenaient obsolètes. 

En parallèle, nous avons assisté à une demande croissante de modernisation de nos outils de la part de nos collaborateurs, pour qui un rafraîchissement de l’aspect visuel et de l’ergonomie des applications utilisées au quotidien était devenu indispensable.

Dans ce contexte, nous avons mené 2 types de chantiers :

  • Le passage à Office 365, débuté il y a 3 ans, vers lequel nous avons fait migrer toutes les fonctions collaboratives, Knowledge Management & Communication, ainsi que la gestion du parc micro et des serveurs de fichiers.
  • L’exploration de la piste d’un développement spécifique sous Office 365, dans Microsoft Dynamics, pour transposer tous nos outils métier : CRA, gestion des temps, facturation…

Nous avons exploré cette dernière piste pendant quelques mois, puis, coup de théâtre ! Au moment où l’on se rendait compte que ce projet serait une entreprise titanesque qui dépassait nos budgets et nos besoins, nous faisions l’acquisition d’AMO Conseil. C’est alors que nous découvrons BoondManager. Et alors là…. Ce fut une révélation  On s’est demandé pourquoi essayer d’aller transformer Microsoft Dynamics alors que le résultat recherché existait déjà ! 

Gauthier nous a fait une démo de l’outil, nous avons été séduits, au-delà des fonctionnalités, par la nouvelle version graphique qui répondait parfaitement aux attentes de nos collaborateurs. Nous avons immédiatement stoppé nos développements spécifiques et nous sommes passés sur BoondManager. 

 

Quelle a été votre expérience ? En terme d’Onboarding, de relations avec les équipes, de migration ? 

A.M : En première phase, nous avons découvert l’outil et compris son fonctionnement, sa philosophie… Ce qu’il y avait derrière les mots : feuilles de temps, demandes d’absences, besoins, positionnements, projets…

Ceci nous a aidé à préparer la migration et le paramétrage pour accueillir le groupe dans sa complexité : 17 Millions d’€ de Capital Social, 21 Millions d€ de Chiffre d’Affaires, 1 holding et 3 sociétés opérationnelles, de la refacturation entre les filiales, des sous-traitants etc…

Ce qui a été fantastique dans notre expérience d’Onboarding, c’est l’accompagnement dont nous avons bénéficié tout au long du chemin, avec des niveaux d’implication, d’écoute et d’engagement tout à fait adaptés à nos besoins. La task force des BoondCoachs a été parfaite. Nous avons apprécié que Loïc, l’un des dirigeants, ait été impliqué personnellement et soit venu animer un atelier de migration. Le tout avec beaucoup d’énergie et d’engagement, ça été très fort !

Nous avons également apprécié le fait d’avoir une immense réactivité de la part du support et de notre BoondCoach préférée, Paola. Avec beaucoup de disponibilité, de sourires. Bref, une équipe formidable !

Nous avions rencontré un concurrent avant de faire notre choix, leur outil était certainement tout aussi performant mais il faut bien avouer que les Boonders font la différence ! Chez vous, on sent les gens vibrer, se remettre en question en permanence, ils ont envie de se dépasser

Chez BoondManager, on a confiance dans la roadmap produit quand on voit cette équipe très punchy ! J’ai envie et besoin de travailler avec des gens créatifs et motivés comme vous, ça me tire vers le haut !

 

Avez-vous constaté des gains de productivité à la suite de la mise en place de BoondManager ?

A.M : Nous avons fortement diminué les manipulations manuelles, chronophages et génératrices d’erreur, et supprimé une vingtaine d’outils Excel de production.

L’intégration entre les modules CRM / Besoins et Recrutement / Candidats ainsi que la gestion des compétences partagées entre ces outils facilite la construction des réponses aux besoins de nos clients, y compris pour la gestion des dispositifs au forfait qui prennent une part toujours plus importante dans nos missions.

L’intégration à Office 365 a aussi simplifié beaucoup de choses.

Donc oui, les gains de productivité et de fiabilité sont déjà là et je suis certain qu’ils s’amélioreront encore avec le temps.

C’est toujours moi qui me suis occupé du Système d’Information. J’ai toujours pris ces questions très à cœur. J’avais donc un problème de “lâcher prise”, un peu pathologique et j’aurais certainement dû choisir BoondManager plus tôt, qui est notre meilleur investissement Outil avec le passage à Office 365.

 

Aujourd’hui quel bilan faites-vous et quelles sont vos prochaines étapes ?

A.M : Lors de mes derniers échanges avec Loïc, j’avais conclu par ce bilan : “Passer sur BoondManager nous a fait progresser”.

Par exemple, il y a certains prérequis au paramétrage de l’outil qui nous ont obligés à revoir nos processus et par la même à les améliorer. Nous étions plutôt très bien organisés, mais, malgré tout, depuis que nous avons Boond, nous avons encore progressé !

Et ça continue puisque nous continuons d’avancer. Aujourd’hui, je suis en fin de migration de la partie CRM & Recrutement. Fin Avril 2020, tous mes anciens outils seront abandonnés. Si j’avais eu plus de temps, j’aurais pu migrer plus vite car les équipes de Boond sont toujours disponibles. Finalement le confinement nous aura permis de nous poser, pour arrêter complètement Microsoft Dynamics et de nous concentrer sur le paramétrage de nos outils de gestion. 

Notre prochaine étape, et si on y arrive, ça serait vraiment formidable, sera de mettre en place des interfaces avec la comptabilité. J’ai changé de cabinet comptable, et mon nouveau cabinet est sur Sage, il me semble donc que des ponts sont possibles, notamment sur la gestion des ventes et des encaissements. 

J’ai également hâte de découvrir la nouvelle version de l’application mobile

 

Découvrez d’autres témoignages de nos HappyClients.