logo Arondor

avec Frédéric Cailler, Directeur administratif et financier d’ Arondor

 

BoondManager : Pourriez-vous présenter en quelques mots l’activité d’ Arondor ?

Frédéric Cailler : Arondor a été fondée à la fin de l’année 2002 et est une Entreprise de Service Numérique (ex. SSII) spécialisée dans la Gestion Electronique de Documents (GED). Elle fonctionne principalement en mode Forfait, mais également pour une plus faible part en mode régie. Nous sommes depuis quelques années éditeur de nos propres solutions ou compléments de solution pour la GED. Nous couvrons de nombreux champs allant de la dématérialisation à l’archivage, en passant par la gestion des flux, la signature électronique et l’éditique. Nous sommes n° 1 en France des intégrateurs de la solution FileNet d’IBM.

Basée en France, la société emploie 83 salariés pour un CA de 10 millions d’euros en 2014.

Nos clients sont essentiellement des grands comptes, du fait de la nature de notre activité répondant aux problématiques de traitements de grands volumes de documents. Historiquement ce sont les secteurs de la finance (banques, assurances) qui se sont équipés. Aujourd’hui la Gestion Documentaire intéresse tous les secteurs d’activités, privés comme publiques.

Par exemple, les solutions de Gestion Documentaire permettent :

• De réduire le temps de traitement du courrier entrant dans des structures multisites
• De conserver des relevés de comptes
• D’organiser le traitement des factures fournisseurs
• De gérer les dossiers du personnel, des administrés ou des patients
• De traiter des dossiers métiers comme le crédit ou le contentieux
• Etc…

BM : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser BoondManager CHEZ ARONDOR ?

F.C. :  Jusqu’en 2011, nous dépensions beaucoup d’argent et de temps à utiliser des systèmes multiples, hétérogènes, combinant des logiciels propriétaires (notamment CRM) et des solutions développées en interne. Les premiers exigeaient des paramétrages chronophages pour atteindre les résultats voulus. Les seconds ne permettaient pas de partages aisés et demandaient un investissement important en termes de suivi et d’évolution. Nous utilisions notamment Excel et Word pour la facturation.

Fin 2011, nous approchions de la cinquantaine de collaborateurs et nous nous devions de mettre en place un système plus efficace. Nous avons choisi BoondManager car il couvre l’ensemble de nos processus d’ESN (gestion des candidats, des ressources, des projets, des temps et des frais, achats métiers et facturation) sans exiger un coût de transfert élevé et des paramétrages poussés. Avec BoondManager, nous avons été très vite opérationnels.

Qui plus est, BoondManager sait évoluer pour répondre aux besoins. Récemment, BoondManager a proposé une fonction d’intégration automatique des frais de BoondManager vers Sage Coala et nous avons été d’ailleurs les premiers à l’utiliser en France.

Pour finir, j’évoquerais son prix très compétitif.

BM : Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans BoondManager ?

F.C. : Du fait de son large périmètre métier, BoondManager nous a aidé et contribue encore aujourd’hui à faire la chasse aux outils et logiciels périphériques. En tant que DAF, je ne vous cacherais pas que c’est un objectif important.

Par ailleurs, dès le début, j’ai apprécié la prise en main aisée de l’outil. Je l’ai montré à de nombreuses personnes ayant des profils différents (commerciaux, comptables, etc.), chacun disposant de leur propre culture de travail et tous se sont accordés pour dire que BoondManager est un logiciel très accessible. Peu d’ERP ou de CRM peuvent se vanter d’en faire autant.

BM : Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans BoondManager ?

F.C. : Je n’ai pas à proprement parler de critique sur l’outil. Mais j’aimerais vous faire une suggestion. Je trouverais intéressant que BoondManager crée un club des utilisateurs. Les membres pourraient se retrouver physiquement ou en ligne à raison d’une ou à plusieurs fois par an pour partager des demandes, des bonnes pratiques sur une thématique définie à l’avance. Ce serait un vrai gain pour les utilisateurs. Par ailleurs, cela permettrait à l’équipe de BoondManager de peaufiner très efficacement l’expression des besoins, les membres participant de facto à l’élaboration d’une roadmap davantage conforme aux attentes des clients. Aujourd’hui, il y a, à mon avis, un petit manque d’animation côté utilisateurs de la solution.

BM : Quelle est votre opinion concernant vos relations avec l’équipe de BoondManager, que ce soit aussi bien au niveau commercial qu’au niveau technique ?

F.C. : Je n’ai qu’une seule chose à dire : l’équipe est très disponible. Elle se met en quatre pour satisfaire nos demandes, aussi bien au niveau commercial que technique.

 

Crédits photos : Logo / Arondor