Par Jennifer SERFATI, CEO & Founder chez HART GROUP
 

Bonjour Jennifer, pourriez-vous présenter Hart Group ?

Jennifer Serfati : HART GROUP est une société de conseil regroupant des experts métiers spécialisés dans la trésorerie d’entreprise, les Paiements et le Cash Management.

Notre particularité est de travailler à la fois avec les banques et les entreprises pour avoir une expertise d’ensemble de l’écosystème.

Nous menons différents types de projets :

Pour les entreprises :

  • Nous accompagnons les directions de trésorerie sur des projets d’organisation (revue des process, établissement de diagnostics de trésorerie), d’optimisation et de négociation de frais bancaires, ou encore pour choisir et déployer des outils de gestion (de trésorerie, de cash forecasting).
  • Nous accompagnons également les sociétés en forte croissance et les startups dans le pilotage de la partie financière que nous prenons entièrement en charge.

Pour les banques :

  • Nous menons des projets autour des offres de paiements, autour du digital, de la gestion des flux bancaires et de la communication bancaire avec les entreprises et l’interbancaire.
  • Nous menons également des projets autour de l’innovation comme le paiement instantané, le sans contact, le paiement mobile…

 

 

Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser BoondManager chez Hart Group ?

J.S : Notre activité est assez particulière puisque nos salariés sont en permanence chez les clients, nous avons une base de prospects assez importante et des projets qui vont de quelques jours à plusieurs années. Il était donc essentiel pour nous d’avoir un outil de pilotage qui couvrait l’ensemble de notre activité de façon centralisée. C’est-à-dire de la partie commerciale à la partie facturation client, en passant par la gestion du personnel.

Dans le passé, j’avais moi-même utilisé plusieurs outils, qui traitaient individuellement un seul périmètre : soit la partie commerciale, soit la partie ressources humaines (avec la gestion des activités, des absences…) soit la partie recrutement. Mais ces outils n’étaient pas reliés entre eux, ceci était fastidieux et chronophage. 

J’ai procédé à un Benchmark des outils du marché et je me rendais compte que beaucoup d’offres qui géraient l’ensemble de ces activités trouvaient souvent leurs limites car ils n’étaient pas adaptés au secteur du conseil. Il était essentiel pour nous d’avoir une vision globale et centralisée qui me permette à la fois de piloter, tout en minimisant le temps passé.

BoondManager s’est révélé être un outil parfaitement adapté et je m’en rends compte au quotidien. Il est simple d’utilisation, l’ergonomie est agréable et l’outil couvre l’ensemble des besoins que l’on recherche dans un pilotage d’activité, pour le secteur du conseil. On peut à la fois suivre la partie recrutement, la partie ressources humaines, la partie commerciale et la facturation.

 

 

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans BoondManager ?

J.S : Les rappels !

Que ce soit dans les modules CRM, Recrutement ou Temps ou encore Frais & Absences, on a un certain nombre de fonctionnalités qui nous permettent un suivi rigoureux. Le fait que tout soit centralisé est un vrai plus car les modules communiquent entre eux et ça nous évite de ressaisir plusieurs fois les mêmes choses.

J’apprécie aussi beaucoup les extensions de Boond comme l’interfaçage avec Gmail qui est un vrai gain de temps.

 

 

Par rapport aux outils utilisés dans le passé, avez-vous constaté des gains de temps ou de productivité ?

J.S : Clairement. Le gain de temps est réelDéjà en termes de pilotage, c’est parfait, on peut jongler du commercial au suivi de projets.

La partie Facturation est un réel gain de temps, le fait que tous les modules soient liés permet d’émettre une facture en quelques minutes.

Sur la partie Recrutement, on peut charger directement le CV et tout se pré-rempli, c’est également un gain de temps considérable qui permet de vraiment prendre plaisir à suivre son activité.

C’est tellement facile de remplir des informations dans BoondManager que l’on gagne du temps tous les jours. Dans le cas d’outils décentralisés, on perd du temps à faire de la double saisie au lieu de tout faire au fur et à mesure. Avec Boond, le gain de temps est quotidien : comme c’est facile et sympa, on a envie de le faire, ce qui permet de procéder à sa facturation en quelques minutes. Ça change la vie ! 

 

 

Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans BoondManager ?

J.S : Que l’ensemble de l’outil passe sur la nouvelle version 🙂 Mais cela ne va plus tarder donc ça reste à la marge. 

 

 

Quelles sont vos relations avec les Boonders ?

J.S : Vraiment bonne ! Depuis le départ, c’est un réel plaisir de travailler avec les Boonders

Gauthier, que j’ai rencontré au début, a clairement pris le temps de comprendre les enjeux de HART. Il a axé sa présentation de l’outil en fonction. C’est très appréciable car lors du benchmark des outils du marché, j’ai eu affaire à des commerciaux qui ne s’intéressaient pas du tout à nos particularités. Avec Gauthier, ça été tout l’inverse ! Il a vraiment pris le temps d’écouter ce que l’on faisait. 

Paola, avec qui j’ai eu l’opportunité de paramétrer l’outil s’est également adaptée à notre organisation. Là où le paramétrage est souvent fastidieux et redouté, ça a été plus qu’agréable à chaque fois.

Toute l’équipe est à la fois professionnelle et sympaIls sont hyper réactifs et connaissent vraiment bien leur outil.

 

 

Avez-vous recommandé l’outil à certains confrères ?

J.S : Évidemment, je l’ai déjà recommandé ! Et c’est d’ailleurs un confrère qui me l’avait conseillé. Je l’en remercie !

Pour le secteur du conseil, c’est pour moi l’outil le plus complet et le plus simple d’utilisation sur le marché.

C’est aussi pour ça que je prends le temps de répondre à vos questions, car quand un outil ou un service sort du lot, il faut savoir le reconnaitre et ne pas le garder que pour soit !

 

 

Découvrez d’autres témoignages de nos HappyClients.