logo Celencia

avec Sébastien Chadourne, fondateur et dirigeant de Celencia

BoondManager : Pourriez-vous présenter en quelques mots l’activité de Celencia ?

Sébastien Chadourne : Celencia est un cabinet de conseil en organisation. Nous intervenons exclusivement dans le monde du tertiaire financier. Nos clients sont des banques, des assurances, des mutuelles et des caisses de retraite. Nous intervenons dans 3 domaines d’activités stratégiques :

  • Le pilotage de projets métier, par exemple dans le cadre de lancement de nouveaux produits, d’activités autour du digital, de parcours client.
  • L’Assistance à maîtrise d’ouvrage, où nous faisons l’interface entre le client et les équipes informatiques à l’œuvre (expression de besoins, rédaction de cahier des charges, etc. jusqu’aux phases de déploiement et d’accompagnement et de conduite du changement).
  • Le volet organisationnel : nous intervenons sur l’optimisation et l’amélioration des processus concernant des projets réglementaires, des fusions ou des rapprochements d’activité, d’externalisation, etc.

Nos engagements vont au-delà de nos activités de cœur de métier. Notamment, nous sommes mécènes de deux associations (une dans le domaine de la réinsertion des SDF, l’autre dans l’accompagnement en recherche d’emploi), nous intervenons dans différentes écoles, etc. Nous sommes également attentifs au bien-être au travail de nos collaborateurs.

Créée en 2008, Celencia rassemble aujourd’hui une soixantaine de collaborateurs répartis sur 4 bureaux sur Nantes (le siège historique), Paris, Niort et plus récemment Lyon.

Notre CA consolidé est de 4,3 millions d’euros (clôture au 30 juin 2016).

BM : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser BoondManager ?

S.C.  : J’évoquais tout à l’heure notre volonté de contribuer au bien-être au travail de nos collaborateurs. Pour nous, cela passe aussi par le choix d’outils de travail simples et faciles d’utilisation. Notre objectif est de tout faire pour que nos collaborateurs, nos consultants soient accompagnés le mieux possible dans ce qui peut être considéré comme une contrainte ou fastidieux. Je fais référence notamment aux déclarations mensuelles de temps et frais. Avec BoondManager, elles peuvent se réaliser en déplacement, n’importe quand, n’importe où, sur n’importe quel smartphone. C’est notamment pour cette raison que nous l’avons choisi il y a quelques mois.

Nous connaissons Boond depuis 2013. Nous avions lancé à l’époque une consultation pour remplacer un intranet développé en interne trop limité et quelques fichiers Excel. Mais BoondManager était arrivé bon deuxième et notre choix s’était porté à l’époque sur la solution d’un de vos concurrents au logo vert et blanc qui, à première vue, nous semblait plus robuste, plus pertinente et existait depuis de nombreuses années. Des engagements et promesses d’évolution faits au démarrage et non tenus durant 3 ans, notamment concernant le déploiement de la solution sur mobile et l’absence d’un réel accompagnement après-vente, nous ont décidés à quitter cette solution en 2016 pour BoondManager.

Pour diverses raisons, nous avons dû migrer notre historique de l’ancienne solution vers BoondManager de façon très rapide. L’équipe de Boond nous a fourni une procédure et un fichier pour encadrer et faciliter ce transfert afin de respecter des délais serrés.

Tout l’accompagnement dès le départ, et durant les mois qui ont suivi, a été clair, efficace et réactif. BoondManager nous a proposé « d’apprendre en marchant » avec un mix d’accompagnement et de formations sur-mesure, et les résultats sont là.

BM : Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans BoondManager ?

S.C. : Nos équipes trouvent particulièrement intéressant le côté multi-device. J’utiliserais une fois de plus cet exemple : avec l’ancienne solution, les collaborateurs rechignaient ou rencontraient des difficultés de connexion chez le client pour déclarer leurs temps. Aujourd’hui, avec Boond, un simple smartphone suffit. C’est très facile et très rapide. Les retours des collaborateurs sont très bons, l’utilisation au quotidien est facilitée.

La facilité de transfert des fichiers de frais est également appréciée : joindre les notes de frais et les justifications avec des photos prises sur son smartphone procure un vrai gain de temps.

BM : Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans BoondManager ?

S.C.  : Nos collaborateurs bénéficient des tickets restaurants. Il serait appréciable d’améliorer le calcul des tickets restaurants à délivrer en prenant en compte les invitations au restaurant de nos collaborateurs par nos clients ou par l’entreprise. Cela nous éviterait de devoir repasser sur les calculs automatiques effectués par BoondManager. Il ne manque pas grand chose pour faciliter complètement cette tâche !

L’intégration d’un trombinoscope, proposant une photo et les coordonnées des collaborateurs, serait également un vrai plus.

BM : Quelle est votre opinion concernant vos relations avec l’équipe de BoondManager, que ce soit aussi bien au niveau commercial qu’au niveau technique ?

S.C. : Rien à dire côté relation avec l’équipe commerciale. Tout a été très clair et très transparent dès le début, ce qui a instauré un climat de confiance très appréciable.

Les réponses à nos sollicitations d’accompagnement ont toujours été réactives. Quand nous n’arrivions pas à avoir quelqu’un immédiatement au téléphone, nous étions rappelés au plus tard dans la demi-journée qui suivait.

Nous n’avons pas eu l’occasion de faire remonter un problème technique ou un bug. Nous n’avons donc pas eu le plaisir de traiter avec l’équipe technique.

Crédit photo : logo / Celencia