Fidéliser ses collaborateurs dans les sociétés de conseil et d’ingénierie n’est pas toujours chose facile. Découvrez quelques ingrédients capables d’encourager le bien-être de vos collaborateurs et de susciter l’envie de s’investir durablement.

.retenir les collaborateurs

Le monde des entreprises de services du numérique (ESN anciennement SSII) est l’un des secteurs où le taux de turn-over est important.
Ce turn-over touche aussi bien les jeunes diplômés, que les plus expérimentés. En général, après quelques années d’ancienneté, nombreux sont ceux qui, considérant la période professionnelle en ESN comme un tremplin, désirent se faire embaucher chez un client à des postes de direction.
Pourtant, travailler au sein d’une ESN comporte de nombreux avantages. Les collaborateurs, surtout les jeunes diplômés, y voient l’occasion d’enrichir leur expérience à travers de multiples missions et ainsi de monter en compétence. Cet environnement convient également à tous ceux qui n’aiment pas la routine, souhaitent privilégier le travail en autonomie, apprécient la mobilité, etc.
En mettant en œuvre une politique RH et de communication interne, capable de répondre aux problématiques de l’entreprise et des salariés, les recettes ne manquent pas pour fidéliser les collaborateurs, en créant du lien capable de renforcer le sentiment d’appartenance.
À vous de trouver ensuite, la bonne combinaison des actions à mener au service de vos objectifs RH. Voici quelques propositions :

Ne pas négliger la réunion mensuelle manager – collaborateur

D’aucuns penseront qu’il s’agit d’une évidence. Et pourtant, beaucoup de collaborateurs déplorent s’entretenir avec leur manager trop rarement, le collaborateur pouvant être en mission pendant des mois chez le client sans passer par la case employeur. Ces moments ne doivent pas pour autant être écartés. Ils sont nécessaires pour maintenir la motivation chez le collaborateur et le lien essentiel entre l’employeur et le salarié. Le manager, dont la mission, au-delà de fixer des objectifs et d’en vérifier l’atteinte, se doit d’accompagner, de conseiller. Il n’est pas facile pour un individu de progresser dans le cas contraire. À défaut d’une rencontre physique, la vidéoconférence peut être une bonne option.

Faire place à de vrais entretiens annuels d’évaluation avec vos collaborateurs

place à de vrais entretiens annuels d’évaluation avec vos collaborateurs
Encore trop souvent, les entretiens d’évaluation se résument à faire le bilan des choses qui ne vont pas. L’entretien d’évaluation est une grande opportunité de dialogue dans un monde professionnel, où il est difficile de prendre ce temps. Si dresser le bilan de l’année écoulée est certes essentiel, tenter d’agir sur les leviers de la motivation du collaborateur est hautement recommandé. Fixez de nouveaux objectifs SMART* et n’ayez pas peur de laisser la possibilité aux collaborateurs de les négocier et de les coconstruire. Dégagez les moyens lui permettant de les atteindre. Questionnez également votre collaborateur sur ses souhaits d’évolution professionnelle : comment se voit-il dans un à deux ans au sein ou en dehors de l’entreprise ? Quelles formations peuvent être mises en œuvre pour atteindre ces projets ? Peuvent-elles être prises en charge par l’employeur ? etc. Bref, intéressez-vous à l’humain au service de l’entreprise, pour en tirer le meilleur.

Faciliter l’intégration des nouveaux collaborateurs

une bonne intégration des collaborateurs est un moment importante L’arrivée dans une entreprise est un moment critique pour le collaborateur. Un nouvel environnement de travail, de nouveaux processus, de nouvelles technologies à maîtriser, de nouveaux collègues, etc. sont autant de facteurs qui peuvent empêcher le nouveau recruté á donner le meilleur de lui-même. Pour lui, comme pour les employeurs, les premiers moments, les premiers ressentis sont déterminants pour se faire une opinion et conforter le désir d’une collaboration durable. Pour faciliter l’intégration, la désignation d’un parrain peut s’avérer efficace. Capable de décrypter tous les aspects formels et informels de l’environnement de travail, le parrain donne ainsi toutes les chances au nouvel arrivant d’être performant et bien dans son poste en un minimum de temps.

Établir des parcours d’évolution professionnelle

parcours professionnel des collaborateurs

Il s’agit ici d’identifier des itinéraires clairs de progression dans l’entreprise, d’en fixer les règles du jeu et de les faire connaître. Cette transparence donne à chacun la chance d’évoluer professionnellement et d’éviter le sentiment, qu’en matière de promotion, les dés sont pipés et/ou qu’un plafond de verre empêche les progressions.

L’encouragement de la mobilité est un facteur de fidélisation du salarié.

communiquer avec les collaborateurs
Les collaborateurs n’ont pas toujours le sentiment d’avoir été au mieux informés et écoutés. Les dirigeants regrettent parfois de manquer d’information en provenance de leurs collaborateurs. Qui n’a pas déjà entendu cela au sein d’une organisation ? D’où l’intérêt de mettre en place une politique de communication capable de susciter la communication dans tous les sens. Pourquoi ne pas organiser des réunions plaçant les salariés au centre des décisions (en matière d’amélioration de l’organisation du travail par exemple), ou rendre la structure hiérarchique plus légère avec des dirigeants accessibles, ou encore mettre en place un intranet d’entreprise, à tonalité communautaire, incitant aux partages d’idées, et à l’échange. Un Réseau Social d’Entreprise, quant à lui, sera un bon accélérateur collaboratif. Mais attention, il ne crée pas à lui seul une culture et les conditions de la collaboration.

Encourager le team-building

Le team building a connu bien des évolutions depuis son apparition dans les années 80 outre-Atlantique. Les activités extrêmes ont laissé leurs places aux activités collectives dédiées au bien-être des salariés. L’objectif : des employés bien dans leur poste sont plus performants et plus fidèles.

le team-building des collaborateurs Les initiatives peuvent être nombreuses dans le domaine. Petit focus sur trois en particulier :
Inviter un coach sportif au sein de l’entreprise : ces programmes de coaching sportif permettent notamment de développer la cohésion de groupe et renforcer les liens entre les salariés, d’améliorer la concentration, la gestion de la fatigue au travail et d’anticiper les tensions internes.
Organiser des réunions festives : les rapports entre collègues ne sont pas tout à fait les mêmes dans un contexte festif que pendant les moments de travail proprement dits. Les collaborateurs peuvent apprendre davantage à se connaître, à s’apprécier. De quoi favoriser un environnement qui donne envie de travailler avec autrui, faciliter les rapports professionnels. L’originalité peut trouver sa place dans ce type de manifestation, pourquoi pas autour d’un thème décalé.
Créer un atelier théâtre d’entreprise, une façon intéressante et amusante de dédramatiser des sujets délicats ou des situations difficiles, et ainsi de favoriser le dialogue.

Proposer des systèmes de rémunération complémentaires et participatifs
Pour fidéliser ses collaborateurs et retenir les candidats, pourquoi ne pas mettre mis en place un système de rémunération variable égal à un pourcentage de leurs résultats, ou proposer aux salariés, après une certaine période d’ancienneté, de devenir actionnaires de la société.

 

*Simple, Mesurable, Atteignable, Réaliste, limité dans le Temps.


Logo BoondManagerBoondManager peut vous faire gagner du temps et vous aider à vous focaliser sur ce qui est important dans votre business, notamment fidéliser vos collaborateurs.
Laissez de côté vos feuilles de calcul Excel ou un logiciel compliqué ou mal adapté…
Découvrez maintenant comment BoondManager peut vous aider à vous concentrer sur votre activité et laissez-vous prendre par la main pour une installation réussie.


Crédits photos: stocking – itana -venimo – alphaspirit – ia64 @stocklib.fr